Quelle est la plus belle partie du GR 34 ?

Le GR® 34 est situé sur plus de 2000 km le long de la côte bretonne, du Mont Saint-Michel à Saint-Nazaire. J’ai commencé ma randonnée sur la GR® 34. A partir du Mont-Saint-Michel, je suis arrivé à Brest. Parce que tout le monde n’a pas les capacités ou le désir de réaliser la GR® 34 dans son ensemble, j’ai sélectionné 10 endroits incontournables sur le GR® 34 entre le Mont Saint-Michel et Brest.

A lire en complément : Quelle mer borde les côtes d'Armor ?

Vous pouvez vous dire que ce top 10 n’a pas été facile à réaliser. J’aurais tout aussi bien pu écrire un top 50… Et comme ce n’était pas simple, j’ai même ajouté deux bonus à la fin de l’article.

1 — Saint Malo

Port principal de la côte nord de la Bretagne, Saint-Malo est l’archétype de la cité portuaire bretonne. C’est un plaisir de vous promener dans les petites rues de la ville intra-muros.

Lire également : Comment faire le GR 34 ?

© Colinda McKie

2 — Baie de Saint-Brieuc

D’une superficie de 800 km², la baie de Saint-Brieuc l’impose par ses dimensions. Il parcourt en 2 jours à pied le long de son sentier côtier de 30 km. Les panoramas sont incroyables. C’est aussi un grand lieu d’ornithologie, qui ne veut pas me déplaire.

3 — Baie de Paimpol et l’île de Brejat

Le GR® 34 autour de Paimpol est tout simplement magnifique : plages, pointes se succèdent et la visite de l’Abbaye de Beauport apporte une touche culturelle intéressante. Paimpol fut l’un des principaux ports de cabillaud de France jusqu’au début du XXIe siècle. Je vous conseille également fortement d’arrêter une nuit ou deux à Bréhat. C’est mon île préférée dans les Côtes d’Armor.

4 — Castel Meur

A Castel Meur, on trouve l’emblème de la Pointe de Plougrescant : la maison coincée entre les rochers. C’est l’un des sites les plus photogéniques de Bretagne. Voir aussi l’abîme de la baie de l’Enfer. Ici et autour, le rivage est coupé en scalpel. Un spectacle brut et frappant.

Alerte : À la demande du propriétaire de la maison de Castel Meur, et même sous menace de procès, la photo de la maison entre les rochers a été remplacée par la photo de l’abîme de Plougrescant. C’est dommage que je trouve que cette personne vient menacer les blogs sur l’utilisation non commerciale de cette photo. Bien qu’elle soit propriétaire de la propriété, c’est l’un des emblèmes de la Bretagne.

5 — Ploumanac’h

Désigné comme le village français préféré en 2015, Ploumanac’h est le symbole de la côte de granit rose. Le sentier côtier de Perros-Guirrec à Trégastel est d’une grande beauté. Sculpté par la mer et le vent depuis plus de 300 millions d’années, le granit rose immortalisait le littoral.

6 — Plages de Cléder

Entre Mogueric et Pont-Christ se succèdent des plages plus belles que les autres. Les Amiets peuvent avoir ma préférence avec son apparition des Seychelles à le Breton.

7 — Le phare de l’île Vierge

Le plus haut d’Europe et le plus haut phare du monde construit en pierre, le phare de l’Île Virgin s’élève à 82,5 m de haut. Situé en pleine mer, nous le voyons de la grève blanche à la péninsule de Lannilis. Imposant, il n’est pas moins esthétique.

8 — Ouessant

D’Acher Ildut à la pointe du Corsen, par temps clair, on peut voir les côtes de l’île d’Ouessant. Je ne peux que vous conseiller d’y aller. C’est à l’extérieur de la GR® 34 mais si proche en même temps qu’il m’a été impossible de ne pas mettre Ouessant dans mes 10 endroits incontournables sur la GR® 34. Ouessant sauvage et indomptable restera toujours Ouessant.

Celui qui voit Belle-Isle voit son île, celui qui voit Groix voit sa joie, celui qui voit Ouessant voit son sang.

© Stéphane Bidouze

9 — La côte sauvage entre Portsall et Lanildut

Entre Portsall et Lanildut, la côte est principalement exempte d’arbres. Wild, elle est soumise aux caprices d’Eole. J’ai vraiment aimé voir les vagues souffler sur les rochers comme un rouleau. C’est magnétique. A ce rythme, dans quelques dizaines de milliers d’années, l’océan aura probablement mangé la route côtière et ses habitations.

10 — Phare de la Pointe Saint-Mathieu

Un phare construit sur les ruines d’une abbaye face à des falaises escarpées balayées par l’océan et le vent. Pointe Saint-Mathieu est un condensé de Bretagne. Cet endroit est unique. Il y a une atmosphère particulière. J’ai aimé rester le soir pendant que les visiteurs partent et la nuit vient placer son obscurité sur un tapis d’étoiles.

Bonus

Qu’est-ce qu’il était difficile de choisir 10 places incontournables sur le GR® 34 entre le Mont Saint-Michel et Brest, si difficile que j’ajoute deux bonus.

1er bonus : Île de Louët (Carantec)

A la sortie de la baie de Morlaix, l’arrivée sur le Château du Taurus et l’île Louët déclenchent les zygomatiques. Comment ne pas sourire devant un tel panorama ? Et quand j’ai appris qu’il était possible de dormir dans la maison du gardien du phare de l’île Louët, j’ai pensé qu’un jour je devais vivre cette expérience.

2ème bonus : Brignogan et le phare de Pontusval

L’arrivée sur Brignogan coïncidait avec l’arrivée du soleil. Je me souviens de contourner le port puis quand j’ai finalement vu le phare de Pontusval, j’ai mis mon sac à dos pour manger un morceau devant ce paysage incroyable. C’était marée basse comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous et voir ce petit phare de 14 mètres de haut au milieu de ces blocs de granit m’a beaucoup déplacé. J’aurais pu y rester pendant des heures.

Plus de photos du GR® 34 entre le Mont Saint-Michel et Brest sur mon site photo.

Si vous connaissez la Bretagne, que pensez-vous de ma sélection des 10 lieux incontournables du GR® 34 ? Airiez-vous choisi d’autres endroits ? Si oui, dites-moi pourquoi dans le commentaire.

Laissez-vous inspirer par l’air iodé breton en découvrant la Bretagne sans voiture avec Malice. C’est possible et elle le démontre dans son article.

Informations pratiques

Pour préparer votre randonnée sur le GR34® ou votre voyage Bretagne, je vous invite à consulter les portails suivants :

  • tourismebretagne.com : le site du Comité Régional du Tourisme en Bretagne
  • bretagne35.com : le site du Comité Départemental du Tourisme d’Ille-et-Vilaine
  • cotesdarmor.com : le site du Comité Départemental du Tourisme des Côtes d’Armor
  • finisteretourisme.com : le site du Comité Départemental du Tourisme du Finistère
  • morbihan.com : le site du Comité Départemental du Tourisme DumorBihan

ARTICLES LIÉS