Comment se protéger des dangers d’Internet ?

Grandir dans un monde numérique

Nous avions déjà vu que grandir dans un monde numérique n’est pas sans danger pour les enfants. Bien qu’il existe dans les écoles une campagne de sensibilisation à l’utilisation d’Internet, son efficacité reste très limitée. Jusqu’à ce que cela soit optimal, la meilleure protection accordée aux enfants et aux adolescents est l’éducation numérique que leurs parents peuvent leur apporter. Il est basé sur quelques principes fondamentaux :

  • Accompagner son enfant pour la première fois sur Internet, en créant ensemble son compte Facebook et son email.
  • Avertissez-les des risques associés au Web pour leur santé mentale (toxicomanie, cyberharcèlement, contenu haineux, images violentes ou choquantes provenant de la pornographie)
  • Informez-le de ses responsabilités.
  • Établir un dialogue ouvert qui les encourage à poser des questions si nécessaire, ou à vous avertir s’ils sont confrontés un danger.

En plus de ces principes de base, vous pouvez compléter votre éducation numérique en vous appuyant sur ces dix conseils judicieux d’experts en pédagogie numérique :

A voir aussi : Box internet : les codes d'erreurs

Les 10 clés pour protéger les enfants et les adolescents contre les dangers d’Internet

  1. Dialogue

Une règle d’or pour naviguer sur le Web en toute sécurité est de ne jamais partager des informations personnelles telles que votre nom, numéro de téléphone, adresse de domicile, école ou club sportif. Sur les réseaux sociaux, comme à l’extérieur, on ne parle pas aux étrangers. Comprenez bien qu’Internet est un espace public où le vol d’identité existe et que les mineurs sont aussi vulnérables que les adultes.

S’ il ne comprend pas l’intérêt de votre paranoïa, expliquez-lui qu’il serait strictement identique de poster toutes ces informations sur le rue. Prendre le temps de configurer la sécurité de votre compte est un bonus.

A découvrir également : Comment choisir un antivirus ?

  1. Cadre

Au début, l’accès à l’ordinateur ou à la tablette se fera dans le salon, plutôt que dans la chambre, en particulier pour les jeunes enfants.

  1. Augmenter

Une fois qu’il a accès à Internet rapidement enseigner à votre enfant de bons réflexes comme développer son sens critique. Tous les sites d’information ne sont pas égaux. Ils devront apprendre à vérifier leurs sources et à rechercher un contenu de qualité.

  1. Personnaliser

Il peut être oublié, mais la navigation sur Internet influence les publicités et les résultats des requêtes. Il n’est donc pas inutile pour tout le monde d’avoir leur propre session d’utilisateur, avec leur propre espace et confidentialité.

  1. Contrôle

Installez un logiciel de contrôle parental pour rester vigilant sur le temps de connexion de votre enfant et éviter qu’il ne trébuche sur le contenu offensant.

  1. Adapter

Pour un Internet adapté à votre enfant, la bonne idée est d’installer un navigateur pour enfants, comme Potati, Kidoz ou Kidzui. Choisissez également les moteurs de recherche de son âge tels que Babygo, Kidigo, ou Takacherche. Enfin, avant l’âge de 12 ans, installez Vikidia ou Wikimi comme alternative à Wikipédia.

  1. Sécurisé

Activez « recherche plus sûre » sur Google et la fonction « sécurité » au bas de la page sur YouTube. Les contenus violents et sexuels seront bloqués. Si vous utilisez plusieurs navigateurs (Explorer, Chrome, etc.), envisagez d’activer ses fonctions dans chaque paramètre.

  1. Accompagner

Il est difficile de gérer votre temps sur Internet. Votre enfant devra apprendre. Pour cela, donnez-lui des règles claires sur le temps qu’il peut passer sur Internet, et respectez-y.

  1. Empêcher

Il est important de discuter de la question du harcèlement en ligne avec votre enfant. S’il fait face à des insultes ou à des moqueries, il doit apprendre à ne pas se laisser être. Il existe de nombreux dispositifs de signalement de harcèlement en ligne qui peuvent être utilisés pour répondre.

De plus, s’il n’est pas victime, il peut devenir complice en étant conduit par un effet de groupe sur les réseaux sociaux. Apprends-lui bien que tout qui est publié est publié pour toujours. Par conséquent, il doit réfléchir attentivement avant d’écrire quoi que ce soit.

  1. Autonomisation

Ce dernier conseil englobe les autres : rappelez à votre enfant que les outils numériques ne sont rien d’autre que des outils, qui font partie de l’éducation au sens large. A savoir, le respect des autres et de leurs valeurs en choisissant un contenu qui correspond à leur éthique sans céder à la mode et à la pression du groupe. (En ligne comme ailleurs !)

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!