Les utilités de la Blockchain, l’outil technologique innovant

blockchain

Bien que nous pensions être au courant des dernières innovations technologiques, la réalité est que tout le monde ne sait pas exactement ce qu’est la Blockchain ou à quoi elle sert. La chaîne de blocs est devenue très populaire grâce aux crypto-monnaies. Cependant, ses utilisations peuvent s’appliquer à de nombreux autres scénarios et peuvent apporter des avantages à divers secteurs. Découvrons un peu plus cet outil technique et ses applications potentielles.

Qu’est-ce que la Blockchain ?

Parfois, nous avons lu ou entendu parler des crypto-monnaies, surtout en termes d’investissement. Nous entendons des expressions telles que Coinbase retirer argent, acheter du Bitcoin, consulter le cours de l’Ethereum et bien d’autres. Mais nous ne savons pas quelle est la technologie qui permet à ces devises numériques d’exister. Il s’agit de la Blockchain et son premier objectif était de décentraliser les finances grâce à ces crypto-monnaies. Nous devons imaginer la Blockchain comme un gigantesque livre de comptes au format numérique. Ce livre est capable d’enregistrer toutes les opérations et transactions, leur donnant validité et authenticité.

A voir aussi : Qu'est-ce que l'annuité d'un emprunt ?

Ce livre numérique n’est pas situé sur un seul serveur ou sur un petit groupe de serveurs; il appartient plutôt à un vaste réseau d’ordinateurs utilisateurs. Chaque opération génère un enregistrement sous forme de bloc de données. Les blocs sont connectés les uns aux autres, formant une chaîne (d’où leur nom); cette chaîne est créée de manière sécurisée et ne peut pas être modifiée. Chaque fois qu’un nouveau bloc est ajouté, toute la chaîne est vérifiée; cela renforce la sécurité de l’ensemble du processus.

Bien que le processus puisse ne pas sembler simple, il est en réalité très efficace, car toutes les transactions sont enregistrées et leur accès est beaucoup plus rapide. Certaines actions peuvent même être automatisées, telles que les contrats intelligents, en exploitant leur nature numérique. Il apporte également beaucoup plus de transparence à l’authenticité et à la propriété des biens et des transactions, car les enregistrements sont immuables. Et il est beaucoup plus sûr, car il ne dépend pas d’un seul serveur ou d’un petit groupe de ceux-ci.

Lire également : Comment se fait le calcul d’un crédit hypothécaire ?

Applications les plus populaires

Sans aucun doute, son utilisation la plus connue, comme nous l’avons déjà introduit, concerne les crypto-monnaies. Si l’on examine le fonctionnement de la Blockchain, on se rend compte que cet outil était idéal pour atteindre l’objectif de ces devises numériques : décentraliser les finances. Sa création visait à donner plus de pouvoir aux utilisateurs sur le système monétaire, sans dépendre autant des banques centrales et en exploitant la technologie existante. Avec la chaîne de blocs, il a été possible de créer un registre de propriété de ces devises et des opérations effectuées avec elles. Mais il est vrai qu’il a également été découvert qu’il pouvait être utilisé dans d’autres domaines.

Ainsi, le prochain grand objectif est de décentraliser Internet. Bien que cela puisse sembler assez ambitieux, la réalité est qu’il est déjà en marche. Et cela représente la nouvelle génération du réseau : le Web 3.0 ou le Web sémantique. La version que nous connaissons actuellement permet la participation des internautes (comme c’est le cas avec les réseaux sociaux ou les forums), mais accorde peu de contrôle aux utilisateurs sur leurs données privées et dépend de quelques serveurs, entre les mains des grandes entreprises technologiques. Avec la Blockchain (et les réseaux « P2P »), l’objectif est d’obtenir un Internet qui n’a pas cette dépendance, grâce à des chaînes de blocs publiques et révisables.

blockchain

Une autre application existante de la Blockchain, qui est devenue très populaire, est les NFT (Tokens non fongibles). Les Tokens non fongibles sont habituellement illustrés par des œuvres d’art numériques. Ces créations, grâce à la chaîne de blocs, ont un enregistrement d’authenticité et de propriété, qui est indissociable et ne peut être falsifié. Ils sont appliqués à de nombreux types d’actifs, tels que les œuvres d’art, les « skins » de jeux vidéo, les vidéos courtes, la musique, etc. Dans certains cas, ils sont même considérés comme un investissement, comme c’est le cas avec les crypto-monnaies. Certaines de ces créations ont été vendues pour des millions de dollars.

Utilités potentielles

Mais la réalité est que, en plus de ces utilisations les plus connues, cette technologie est déjà utilisée dans divers secteurs productifs. L’un des plus innovants a été le secteur immobilier. Certaines propriétés sont enregistrées via la Blockchain ; en outre, une partie de ces propriétés a été divisée en différents Tokens, de sorte que chaque investisseur possède une partie unique et authentique de cet actif ; proportionnelle à l’investissement qu’il a réalisé. Chaque vente ultérieure de ces Tokens est également enregistrée. Cette initiative permet à une partie de la société d’accéder à ce marché, en toute sécurité et transparence.

L’industrie commence également à intégrer cet outil dans divers processus. Par exemple, les contrats intelligents réduisent la présence d’intermédiaires et optimisent les coûts, en plus d’accélérer les processus. Dans la logistique, la chaîne de blocs permet un meilleur suivi des transports et la résolution d’incidents ; en outre, elle aide à lutter contre la fraude et la contrefaçon des produits ; tout comme dans le secteur du commerce électronique. Dans l’éducation, la Blockchain peut être très utile, avec l’enregistrement et la délivrance de certificats de formation, transparents et authentiques.

Même dans le domaine de la santé, avec l’échange sécurisé d’informations médicales sur les patients et un historique des consultations (pour certifier qu’il n’y a pas eu de mauvaise utilisation). En fait, on envisage d’utiliser cette technologie pour les processus électoraux, de manière à certifier les résultats et à accélérer le décompte des votes. Et il existe de nombreux autres exemples, comme son application pour les droits d’auteur des créateurs, les ressources humaines et les informations personnelles des travailleurs, les licences des professionnels agréés, et bien d’autres encore. En définitive, tout un monde de possibilités qui dépendent également de la créativité des experts. Apparemment, la Blockchain va de plus en plus jouer un rôle central dans nos vies et nos travaux.

ARTICLES LIÉS