7 conseils pour obtenir des crédits immobiliers

Avant d’acheter un appartement ou une maison, la plupart des gens veulent savoir combien ils doivent emprunter. En plus, ils souhaitent savoir comment ils peuvent facilement obtenir un prêt pour cela. Cependant, les banques ne prêtent pas à n’importe qui. Elles vérifient soigneusement le profil, l’historique et les activités professionnelles de l’emprunteur afin d’évaluer au mieux sa solvabilité. Vous devez donc leur assurer que vous êtes solvable et bien préparer vos documents avant de demander un prêt. Lisez cet article pour obtenir quelques conseils sur la manière d’obtenir plus facilement un prêt immobilier.

Solliciter les services d’un courtier immobilier

Un courtier immobilier a de nombreuses tâches à accomplir. Tout d’abord, il vous aide à définir clairement votre projet en analysant votre situation financière, professionnelle et familiale. Le courtier immobilier vous informe sur votre solvabilité et les possibilités de financement immobilier. Il maitrise les prêts aidés, comme les prêts à taux zéro, et les régimes spéciaux qui peuvent s’appliquer à votre projet. Sur la base de vos informations, le courtier décide quelle banque est la plus susceptible d’accepter vos documents et à quel taux d’intérêt. Le courtier vous suit dans la constitution des documents de financement. Au besoin, rendez-vous sur https://www.cl-courtage.fr/courtier-vitre/ pour plus d’informations sur le sujet.

A lire en complément : Combien de temps en cdi pour prêt immobilier ?

Les courtiers en prêts immobiliers vous font perdre moins de temps, notamment auprès des institutions bancaires. Un courtier en prêts immobiliers vous aidera à avoir les conditions optimales de prêt (taux d’intérêt, frais de dossier, mensualités souples, etc.) dans le cadre d’une approche personnalisée. Les conseils d’un courtier immobilier sont précieux dans la mesure où il peut vous préparer un dossier de prêt complet et solide qui a de très grandes chances d’être accepté. Il se charge de soumettre la demande à des banques partenaires sélectionnées dont il connaît toutes les offres et également les conditions. Pour vous, cela signifie gagner du temps et simplifier le processus. Les taux d’intérêt des prêts immobiliers et/ou de l’assurance-crédit sont souvent plus favorables que si vous négociez directement avec les institutions bancaires.

Disposer d’une contribution personnelle

Couvrez une partie du prix d’achat par un apport personnel. Vous devez pouvoir payer de votre poche au moins les frais de notaire. Les banques ne sont pas prêtes à vous accorder un prêt si elles doivent prendre seules les risques. En réduisant le risque que la banque prend, les banquiers peuvent offrir de meilleurs prêts. Si vous n’aimez pas cette option, vous pouvez opter pour un prêt immobilier sans apport.

Lire également : Qu'est-ce que le loyer de référence majore ?

Limiter votre niveau d’endettement en réduisant au maximum vos autres prêts

Plus vos prêts sont faibles, plus le risque que vous ne puissiez pas les rembourser est faible. Par conséquent, les banques accepteront des mensualités plus élevées parce que votre taux d’endettement est plus faible. Cela vous donne également un avantage lors du calcul de votre prêt, car le risque est moindre.

Les banques ne prêtent généralement pas plus de 33 % de vos revenus (le seuil de tolérance est de 35 % en 2021). Cela signifie que vos mensualités de prêt ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus mensuels. Si vos dettes sont faibles et/ou si vous conservez un montant important de « reste à vivre », la banque a une garantie supplémentaire que vous pourrez vous en sortir même dans les moments difficiles.

Contrôler votre capacité de paiement actuelle

Quelques mois avant votre projet, prouvez à votre banquier que vous pouvez vous permettre les mensualités à payer. Si vous êtes locataire, vos mensualités doivent être égales ou inférieures à votre loyer et vous prouvez que vous payez régulièrement votre loyer. Ou si votre loyer est inférieur à la mensualité prévue, vous devez prouver que vous êtes capable d’économiser chaque mois la différence « mensualité – loyer ». Pour les propriétaires, remplacez le loyer par votre mensualité de prêt actuelle.

Emprunter quand on est jeune

white and brown painted houseEn ce qui concerne la durée de votre prêt et votre âge lors de l’emprunt, vous devrez payer vos échéances avant un certain âge. Vous devez vous assurer que vous avez terminé le remboursement de votre prêt avant de prendre votre retraite.

Plus vous êtes jeune, plus vous êtes enclin à travailler plus longtemps. Mais bien sûr, c’est un critère sur lequel vous n’avez aucun contrôle. Regardez jusqu’à quand vous pouvez contracter un prêt et quelles conditions vous obtenez pour chaque groupe d’âge.

Avoir une situation professionnelle stable

La stabilité de votre emploi ou de votre poste de travail est cruciale. Si vous êtes fonctionnaire ou employé permanent, votre demande de prêt aura plus de chances d’être acceptée et vous recevrez un prêt à un meilleur taux d’intérêt. Vous n’obtiendrez une réponse positive de la banque qu’à l’issue de la période probatoire de l’emploi permanent.

Raccourcir la durée du prêt

Plus la durée du prêt est longue, plus le coût de votre prêt immobilier est élevé. Au-delà d’un certain point, le taux d’intérêt augmente fortement, même à des taux bas. Plus le nombre d’années de remboursement est long, plus le taux d’intérêt de votre prêt sera élevé.

Il est donc préférable que la durée de votre prêt soit aussi courte que possible. C’est pourquoi vous devriez éviter de contracter un prêt sur 25 ou 30 ans.

ARTICLES LIÉS