HDMI 2.1 : ce qu’il faut savoir

Même si certains postes de télévision sont équipés en HDMI 2.1 depuis 2019, ce n’était jusqu’ici pas encore la norme. Aujourd’hui, le lignes bougent et l’on annonce même un HDMI 2.1a à l’occasion du prochain CES (Consumer Electronics Show). Qu’est-ce que le HDMI 2.1 ?

HDMI, qu’est-ce ?

Avant de se pencher sur le HDMI 2.1, il est bon de rappeler ce qu’est le HDMI.

A lire également : Les avantages liés à l’utilisation d’une tubeuse électrique à cigarette ?

Un standard de connexion haute définition

HDMI est l’acronyme de High Definition Multimedia Interface, littéralement en français, Interface Multimédia Haute Définition.

Le HDMI est un standard de connexion numérique de grande qualité qui permet de de véhiculer des données compressées audio et vidéo d’un équipement à un terminal type écran LCD. Cela peut être une console de jeux vidéo, un lecteur Blu-ray 4K ou encore un décodeur numérique pour le câble ou le satellite.

Lire également : LCL particulier Secure : connexion à l'espace dédié

L’objectif du HDMI est de profiter d’une image et d’un son en haute définition.

Quelle évolution depuis le HDMI 1.0 ?

Lors de son déploiement, le HDMI 1.0 permet de transférer un flux de données au rythme de 4,95 Gbit par seconde. Cela peut nous sembler peu aujourd’hui, mais à l’époque c’est une révolution. En effet, la norme en vigueur est alors la SD avec seulement 0,81 Gbit par seconde.

Vient ensuite le HDMI 1.4 avec son flux jusqu’à 10,2 Gbit par seconde, puis le HDMI 2.0 avec 18 Gbit par seconde. Quant à la nouvelle norme HDMI 2.1, le flux est plus que doublé avec 48 Gbit par seconde.

Quelle différence entre HDMI 2.0 et HDMI 2.1 ?

Les fonctionnalités du HDMI 2.0 sont compatibles avec la version améliorée que représente le HDMI 2.1. Bien évidemment, cette nouvelle norme dispose de ses propres caractéristiques.

Une résolution 4K avec une fréquence de 120 images par seconde

Avec le HDMI 2.1, l’utilisateur bénéficie d’une augmentation de la bande passante et d’un quatrième canal. Ainsi, cette dernière passe de 18 gigabit par seconde à 48 gigabit par seconde, soit 260 % de plus que le HDMI 2.0.

Que fait, les contenus vidéos gagnent considérablement en netteté et en fluidité. En effet, le HDMI 2.1 permet de bénéficier d’une résolution 4K et d’une fréquence de 120 images par seconde. Le délai de réponse étant réduit, la qualité visuelle est grandement améliorée.

Un VRR qui s’adapte à votre terminal

Le terminal, c’est l’écran que vous utilisez pour visionner les images via le câble HDMI 2.1. Ce même écran a ses propres caractéristiques. Ce sont souvent ces dernières qui dictent en partie la qualité du rendu visuel final.

L’une de ces caractéristiques, c’est le taux de rafraîchissement des images. Dans certaines scènes très rapides, notamment dans les jeux vidéo, des saccades ou des superpositions peuvent apparaître. L’image perd donc de sa fluidité et de sa netteté. La qualité générale du rendu est dégradée et peu agréable. Un retour à la normal se fait rapidement.

Avec le HDMI 2.1, le taux de rafraîchissement est variable. C’est ce que l’on nomme le VRR (Variable Refresh Rate). Celui-ci s’adapte de manière automatique pour compenser une baisse du taux de rafraîchissement provoqué par une scène rapide. La fréquence d’actualisation des images dépend désormais de la quantité délivrée par la source.

De fait, l’image n’est plus saccadée à l’écran, mais fluide et lisse.

Gestion dynamique du HDR

HDR est l’acronyme de High Dynamic Range. Il s’agit d’une technologie empruntée à l’univers de la photographie qui permet d’obtenir des images plus contrastées et plus lumineuses.

La technologie HDR est déjà gérée par la norme HDMI 2.0. toutefois, cette gestion se fait de façon statique. Avec la norme HDMI 2.1, elle est désormais dynamique. Le résultat est encore plus époustouflant de réalisme.

Avec le HDMI 2.1a annoncé pour le prochain Consumer Electronics Show (Las Vegas) est très attendu par les gamers. Sa principale évolution réside dans une fonctionnalité déléguant partiellement le mappage des tons HDR à la source et non plus totalement au terminal.

ARTICLES LIÉS