Quelles primes pour changer de voiture ?

Ces dernières années, le diesel n’a plus la cote pour les routes et les villes. Afin d’encourager les Français à se tourner vers des moyens de transport autres que plus propres et d’accélérer la prise en charge des véhicules diesel, une aide financière a été engagée. Que sont-ils et dans quelles conditions bénéficient-ils d’eux ?

Le bonus écologique

La prime environnementale est une subvention versée à l’acheteur d’un véhicule à faible émission dans les conditions prévues à l’article D251-1 du code de l’énergie. Le montant du bonus écologique varie, mais atteint jusqu’à 6 000€. Le paiement est versé aux acheteurs de véhicules électriques émettent moins de 20 g de CO2/km et varie en fonction du prix d’achat dudit véhicule :

A voir aussi : Quel siège auto Cybex choisir ?

  • 6 000€ pour les véhicules achetés par une personne physique et dont le prix moins de 45 000€
  • 3 000 euros pour les véhicules achetés par une personne physique entre 45 000 et 60 000 euros
  • 3 000€ pour les véhicules achetés par une personne morale
  • Aucune prime de plus de 60 000€ n’est versée, sauf pour l’achat de véhicules utilitaires légers et de véhicules à hydrogène.

La Conversion Prue

Outre le bonus écologique, l’État verse une aide spécifique à la destruction de certains véhicules hors d’usage : la prime à la conversion. Depuis le 1er août 2019, les conditions de paiement ont changé. La prime de conversion s’applique aux véhicules de moins de 60 000 euros et émettent moins de 117 g de CO2/km.

Du côté du demandeur, le revenu fiscal de référence peut être assujetti à la ne dépassent pas le seuil maximal pour être admissible à la prime. Le montant versé est limité à 2 500€ pour les véhicules électriques et hybrides, neufs ou d’occasion. Il s’agit de 1 500€ pour les véhicules Crit’Air 1 et 2. Notez que chacune des primes peut être doublée pour les ménages les plus petits.

A voir aussi : FRANCE TRACTOR : le meilleur fournisseur d’engins

Bon à savoir : les véhicules équipés de la technologie SCR propulsés par AdBlue® entrent dans la catégorie Crit’Air 2 et bénéficieront donc de la prime de conversion s’ils sont immatriculés après le 1er septembre 2019.

> Voir aussi : Bonus/Malus écologique, Bonus de conversion : nouvelles fonctionnalités à partir de 2020

Aide régionale et locale

De nombreuses collectivités locales (villes, départements, régions) offrent leur propre soutien financier à la population qui veulent se séparer de leurs véhicules diesel au profit de véhicules propres. La majeure partie de cette aide financière accordée aux particuliers concerne les véhicules électriques neufs. Le montant de l’aide varie selon la Communauté. Zoom sur certains d’entre eux.

Aide régionale

Dans les Bouches du Rhône (13), la contribution financière accordée aux particuliers lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf atteint 5 000 euros. Cette aide peut également être combinée avec le bonus de conversion et le bonus écologique.

De même, la métropole du Grand Paris donne jusqu’à 6 000 euros sous certaines conditions pour l’achat d’un véhicule hybride électrique, hydrogène ou rechargeable à essence neuf ou d’occasion.

Aide sur le plan

localement Certaines villes fournissent une aide financière aux particuliers lorsqu’ils achètent des véhicules « propres ». C’est le Cas avec la ville de Saint-Maur en Indre (36), qui offre 1.000 euros pour chaque véhicule électrique neuf acheté, quel que soit son montant. Cette aide complète également le bonus écologique.

À Drancy (93), les personnes qui achètent une nouvelle voiture électrique peuvent bénéficier de 1 500€. Ceux qui choisissent de louer avec option d’achat recevront une prime de 750€ et une nouvelle prime de 750€ si le véhicule est acheté à la fin de la période de location.

Bon à savoir : gardez à l’esprit qu’il existe d’autres aides locales et régionales. Pour en savoir plus sur les aides à l’achat d’automobiles dans votre région ou votre ville, allez au gouvernement, je vais changer de voiture.

Photo de crédit ©:gettyimages.fr

ARTICLES LIÉS